La doublure - Le cachet caché du veston

Journal
Partages

Dans la confection du veston sur mesure, la doublure est un élément important mais souvent oublié.

Qu’est-ce qu’une doublure ? C’est une mince couche de tissu qui sépare l’intérieur du vêtement et le porteur. En plus de fournir une occasion d’ajouter le tissu de son choix, ce tissu a plusieurs fonctions pratiques.

Par exemple, la doublure protège l’intérieur du vêtement, réduit la friction lorsqu’on le met ou l’enlève et, côté esthétique, ajoute un peu de poids supplémentaire à un veston ou un manteau, contribuant ainsi à sa forme et à la façon dont il tombe sur le corps. Combien de poids supplémentaire ? Ça dépend du choix de doublure.

Une doublure complète couvre l’ensemble de l’intérieur du veston, alors qu’une demi-doublure ne couvre que la moitié supérieure de l’arrière et des côtés. Un quart de doublure (ou doublure « papillon ») ne couvre que le haut du dos et les manches. Celui-ci est idéal pour un veston en tissu lourd, comme les tweeds, ou encore pour un veston d’été.
Les gilets sont aussi doublés, à l’intérieur de la poitrine et dans le dos.

Quel que soit le vêtement, les doublures offrent une occasion parfois négligée d’expression personnelle. Nous savons que le bleu, le gris et le brun sont les couleurs intemporelles dans la garde-robe masculine, alors où est-ce que l’homme peut-il montrer un peu de style à part ? Par son choix d’accessoires, bien sûr, mais aussi par la couleur et le motif de la doublure!

Bien que les doublures de manches soient traditionnellement rayées, vous n’êtes pas limité par la tradition. En fait, il existe une panoplie de tissus de doublures qui peuvent ajouter un peu de personnalité à n’importe quel vêtement.

Comme nous l’avons déjà dit, la doublure est généralement cachée, surtout si vous avez tendance à porter votre veston en tout temps. À vous de décider qui verra votre choix de motif. Chez Surmesur, vous trouverez des crânes, des plumes, des points, des carrés, des timbres vintage, des mosaïques art déco, des solides subtilement texturés, même le visage de Marilyn Monroe.

Une fois que vous aurez choisi votre tissu, vous pourrez y ajouter un passepoil (ou « piping »), une tresse étroite de tissu cousu le long de la doublure comme élément de finition. Celle-ci peut être de la même couleur que la doublure elle-même, ou d’une couleur contrastante.

Malgré les options, quelques règles générales existent. Par exemple, un gilet de couleur pâle ne doit être doublé qu’avec un tissu pâle, même dans les manches. De plus, dans le cas d’un complet trois-pièces, la doublure arrière du gilet doit être identique à la doublure du veston, question de cohésion.

Quand il s’agit de doublures, n’hésitez pas à enfreindre les règles. À vous de décider qui le saura.

 

Au cours d’une carrière qui s’étend sur plus de 30 ans, Peter Lloyd Greer a accumulé une connaissance encyclopédique des règles de la mode masculine. Il est toujours prêt à partager son savoir-faire, soit comme spécialiste de la formation chez Surmesur, soit comme blogueur expert. peter@surmesur.com

Magasiner