Entretien : Laurent Duvernais-Tardif nous parle de style et du Superbowl LI

Journal
Partages

Entre ses études en médecine à l’université McGill et son poste de joueur de ligne offensive pour les Chiefs de Kansas City, le numéro 76 s’arrête dès qu’il le peut dans la boutique Surmesur Montréal pour continuer de construire sa garde-robe. 
Pour Laurent, un homme appliqué dans la vie, bien s’habiller n’est pas une option – à lire cet article de Ton Barbier.

Il nous a accordé quelques minutes et nous a livré quelques pépites à la veille de la 51ème édition du Superbowl : 

Surmesur : Tout d’abord, quelle est la plus grande difficulté que tu rencontres quand tu te cherches des vêtements ? 

Laurent Duvernais-Tardif : Je suis grand ET bien baraqué, mais pas nécessairement gros, bien que certains argumenteront (il sourit) alors quand tu achètes du 3 XL, ça fonctionne pour les épaules, mais impossible d’avoir quelque chose d’ajusté. Et vice-versa si tu prends du 2 XL. Même chose avec les pantalons, 40 de taille mais j’ai de trop des gros jambons ! 

Peux-tu nous donner ton avis sur ton expérience Surmesur ? 

Pour un grand gars (ndlr : 320 livres 6,5 pieds), c’est dur de s’habiller! Chez Surmesur on a exactement les mêmes choix que les gens « normaux » ont dans le prêt-à-porter, soit des milliers! On a de bonnes coupes et une multitude de matériaux vraiment intéressants. Tu peux également ajouter des petits détails qui rendent ton complet unique et je trouve ça particulièrement cool : créer une pièce d’art à ton image!

Le meilleur compliment tu as eu en portant tes habits durant tes déplacements? 

« You look slim ! » (il rit).

Ce que tes coéquipiers pensent de tes habits Surmesur?

Les joueurs de ligne offensive ne sont pas réputés pour être très classe les jours de match… mais je pense faire exception. Les gars me demandent de plus en plus des petits conseils et Mitch Morse, notre centre, m’a même demandé de lui faire une garde-robe chez Surmesur lors de son passage hors-saison à Montréal .

Avec quel joueur tu t’entends le mieux ?


Justement, Mitch Morse !


Est-ce qu'il s'habille bien? 

Pas vraiment, sans vouloir le dénigrer. Mais il porte très bien les bottes et ceintures de cowboy. Il vient d’Austin, au Texas.



Qui est-ce qui s'habille le mieux dans ton équipe?


Dur à dire, on a plusieurs gars qui prennent le temps de bien s’habiller les jours de match avec des styles très différents. Je dirai Travis Kelce, Spencer Ware et Justin Houston.



Quels conseils tu donnes généralement (que tu as appris ou non de Surmesur) à tes coéquipiers pour s’habiller ?


Pas avoir peur d’oser en autant que tu respectes des règles simples quant aux couleurs et à la superposition de motifs. (ndlr : Surmesur est très fier d’entendre cette réponse). Les gars de Surmesur m’ont beaucoup appris à propos du look décontracté avec des vestons. Exemple simple : chemise à motif, jean et veston sport, chose que je n’aurais pas faite avant mais qui me ressemble plus ! 



Qui a le style vestimentaire qui en impose le plus dans la ligue, à tes yeux ? 

‘Faut dire que Cam Newton met le paquet. Pas toujours un fan mais il sait oser et parfois provoquer. (Il sourit) 



Qui est le commentateur qui s'habille le mieux ?

Je regarde zéro la TV durant la saison. Je ne crois même pas pouvoir te nommer un commentateur !


Comment as-tu vécu ton parcours aux éliminatoires?



C’est vraiment spécial les séries puisque ce sont des rencontres à simple élimination. La tension et l’intensité montent donc d’un cran. Cette année, c’était la première depuis un bout que les Chiefs recevaient un match de série et la ville était complètement déchainée!



Est-ce que tu as eu envie de déchirer ta chemise de frustration ? 

Si j’en avais eu une sur le dos, je l’aurais assurément déchirée… mais des épaulettes, c’est plus dur à déchirer! (Il rit)


Quelle est ton équipe favorite et pourquoi ? 

Les Chiefs ?! (gentiment offusqué par la question) Mais si tu parles du Superbowl, je dirais les Falcons. La seule raison, c’est parce que les Patriots nous ont éliminé des séries l’année dernière…



Quel joueur sera à surveiller pendant ce match? 

Julio Jones.

Magasiner