5 Petits faux pas sur le tapis rouge du Festival de Cannes !

Journal
Partages

En me baladant sur Vogue, j'ai ciblé quelques vedettes qui ont, disons, « trébuché » en se présentant sur le tapis rouge du Festival de Cannes édition 2016. 

Voici donc cinq exemples qui prouvent que les célébrités ne sont pas toujours la meilleure source d’inspiration :


1 – C’est souvent court !

Diego Luna, acteur Mexicain, nous montre qu’il ne faut jamais négliger la longueur de son veston. Même noir sur noir, ses jambes ne sont pas si longues. Ça semble l’amuser.

 

2 – C’est trop serré !

Joel Edgerton, qui obtient malgré tout la note parfaite pour son look d’été, illustre le parfait exemple du « ça lui pète sur le dos ». Il a certes le physique pour porter quelque chose d’ajusté mais il y a toujours une mesure à ne pas dépasser : rappelez-vous, le « X » au bouton est à éviter !


3 – C’est une taille au-dessus !

Au premier regard, on se dit que Jesse Eisenberg a fait l’effort minimal pour dire « j’ai mis un tuxédo ». Mais après quelques secondes on remarque que ... ? Que ... ? Que son veston est trop grand pour lui : bouton d’attache trop bas, manche longue, col trop large. Un complet de dernière minute ?


4 – C’est paresseux !

Jim Jarmusch exprime parfaitement la notion de « beauté intérieur ». Quel que soit l’âge ou le physique, un complet sur-mesure doit sublimer l’homme qui le porte. Ce n’est donc pas du sur-mesure, M. le Réalisateur ? Sans passer au scanner son look, on remarque la désinvolture : tout en noir, pas d’accessoires, coupe ample. Il choisit le confort avant le look, c’est tout à son honneur. Mais même sur le tapis rouge ? Même pour une soirée mondialement reconnu ?

 

5 – C’est pyjama party !

Louis Garrel … Alors oui, la photo ne le met pas à son avantage. Oui, Marion Cotillard est ravissante. Mais non, ça ne fonctionne pas. La teinte des chaussures, le pantalon trop bouffant, la cravate très mince … Oh ! La cravate est aussi trop courte ! Pas sûr que ce soit digne d’un tapis rouge. D’un tapis, oui, mais pas d’un tapis rouge.

Là vous cherchez une source d’inspiration fiable ? Chris Pine et Matt Bomer, dans un style plus estival, ont tout compris.

(source vogue.fr)

Magasiner